Chargement...

Actualités

Société de l’inclusion économique et sociale du N.-B.

by sanb|31 mars 2010

Société de l’inclusion économique et sociale du N.-B.

La SANB s’inquiète qu’on ne mentionne pas la Loi sur les langues officielles

Le président de la Société de l’Acadie du Nouveau-Brunswick (SANB), Jean-Marie Nadeau, a des préoccupations face au Projet de loi 39 créant la Société de l’inclusion économique et sociale du Nouveau-Brunswick.

« Nous osons croire que la société comme telle sera assujettie à la Loi sur les langues officielles, de dire Monsieur Nadeau. Nous sommes préoccupés à ce moment-ci par la création des quinze (15) Réseaux d’intégration communautaire qui seront appelés à dispenser toute une série de services. Il n’y a aucune mention dans le Projet de loi stipulant que ces réseaux seront assujettis à la Loi sur les langues officielles. »

« Comme on le sait, d’ajouter le président Nadeau, la population visée par les services offerts est très vulnérable et il est important que la communauté acadienne puisse recevoir ces services dans sa langue. Nous sommes inquiets à savoir comment les services existants et les nouveaux services seront offerts partout dans la province. »

« Nous demandons donc au ministre Kelly Lamrock d’apporter des éclaircissements à cet effet, car à l’étape de la troisième lecture, des changements peuvent encore être apportés au Projet de loi, de conclure M. Nadeau. »