Chargement...

Actualités

Rendez-vous citoyens sur l’enseignement postsecondaire

by sanb|4 avril 2009

Rendez-vous citoyens sur l’enseignement postsecondaire

Pour un système à nous, accessible, abordable et qui favorise la construction identitaire

Un système d’éducation postsecondaire francophone accessible, abordable, axé sur les besoins des étudiants et étudiantes, qui favorise la construction et le développement identitaire des leaders de demain, et finalement, un système qui s’adapte de façon continue aux nouvelles réalités politiques, sociales, culturelles et du milieu du travail, telles sont les grandes lignes qui sont ressorties du Rendez-vous sur les études postsecondaires francophones, organisé par la Société de l’Acadie du Nouveau-Brunswick, qui s’est terminé samedi, à Edmundston.

Près de 90 personnes issues de toutes les couches de la société civile acadienne et des dirigeants des institutions postsecondaires francophones ont participé aux trois rencontres qui ont eu lieu respectivement à Bathurst, à Moncton et Edmundston, au cours des derniers mois. Ce premier Rendez-vous citoyen, qui s’est échelonné sur cinq jours, a été, pour la SANB, l’occasion d’amener les citoyens et les dirigeants à tenter de trouver des pistes de solutions sur un enjeu important pour la société acadienne, tout en réitérant notre volonté d’assurer la pleine gouvernance de nos institutions.

« Cet exercice se voulait ouvert et transparent. Au nom de la SANB, je désire remercier tous les participants et participantes qui se sont déplacés à trois reprises depuis le mois de janvier. Ce n’est pas tous les jours que les étudiants, la population en général, les fonctionnaires du ministère et les dirigeants de nos institutions postsecondaires ont l’occasion de s’asseoir à la même table pour tenter d’envisager l’avenir de ce secteur névralgique pour la société acadienne», a expliqué le président, Jean-Marie Nadeau.

« Il est clair que notre système d’enseignement postsecondaire francophone devra se renouveler afin d’être compétitif au cours des 10 à 15 prochaines années. Nous avons, tous ensemble, trouver des pistes de solutions pour permettre aux étudiants et étudiantes, d’ici et d’ailleurs, de faire l’acquisition de connaissances tout en développant des compétences pour un engagement civique et social, ce qui est vital pour la société civile acadienne. Dans les discussions, il a également été soulevé à maintes reprises le besoin de mieux encadrer la persévérance scolaire (rétention) des étudiants dans le système postsecondaire », a ajouté M. Nadeau.

Le président de la SANB a fait savoir que les priorités et les recommandations qui sont ressorties de cet exercice ne resteront pas sur les tablettes. « Nous avons l’engagement du ministre des Études postsecondaires, de la Formation et du Travail, M. Donald Arseneault, que son ministère prendra en considération le rapport du Rendez-vous citoyen dans la mise en œuvre de la réforme présentement en cours. Et vous pouvez être certains qu’à titre de président de la SANB, je serai aux premières loges pour m’en assurer », a tenu à préciser M. Nadeau.