Chargement...

Actualités

La tournée canadienne du Gala Juste pour rire des Rendez-Vous de la Francophonie.

by sanb|27 janvier 2014

La tournée canadienne du Gala Juste pour rire des Rendez-Vous de la Francophonie.

Petit-Rocher, le 27 janvier 2014 – Du 1er février au 7 mars, le Gala Juste pour rire des Rendez-Vous de la Francophonie et la Société de l’Acadie du Nouveau-Brunswick (SANB), appuient les efforts de la Fondation canadienne pour le dialogue des cultures dans sa mission de stimuler la vitalité linguistique et identitaire des communautés de langue française.

Fort du succès de la tournée 2013, l’humoriste et maître de cérémonie Jérémy Demay se baladera d’un océan à l’autre en tant que chef de file d’une bande d’humoristes itinérants chargés de faire rire à nouveau les Acadiens du Nouveau-Brunswick et les franco-canadiens de l’Ontario, du Manitoba et la Colombie-Britannique, auxquels s’ajoutent cette année les amateurs d’humour de la Nouvelle-Écosse et de l’Alberta

La langue française reste un atout majeur au Nouveau-Brunswick, seule province officiellement bilingue du pays. Continuer à promouvoir des artistes français, francophone reste pour la SANB un gage de fierté et de reconnaissance du patrimoine acadien d’autant plus qu’il y a une modeste mais encourageante résurgence de la langue française ailleurs au Canada.

Cinq Néo-Brunswickois

Le Gala pourra compter sur une distribution d’humoristes issue de diverses provinces du Canada. Le Nouveau-Brunswick sera représenté par cinq Néo-Brunswickois : JC Surette, André Roy, Jean-Sébastien Lévesque et Robert Gauvin, qui auront la chance de côtoyer sur scène des collègues du Manitoba Michel Roy et Micheline Marchildon ainsi que huit artistes du Québec : Mélanie Couture, Simon Leblanc, Olivier Martineau, Pierre-Bruno Rivard, Dorothy Rhau, Guillaume Wagner, Mike Ward et, bien sûr, Jérémy Demay.

À la série de galas s’ajouteront aussi des représentations spéciales du one man show « ça arrête pu d’bien aller » de Jérémy Demay à Dieppe le 31 janvier, au Nouveau-Brunswick et de « Cinglant » de Guillaume Wagner à Moncton le même jour.