Chargement...

Actualités

LA SANB SUPPORTE LA DEMANDE CITOYENNE POUR UNE COMMISSION D’ENQUÊTE PUBLIQUE INDÉPENDANTE SUR LE VERGLAS

by sanb|22 février 2017

Petit-Rocher, lundi 20 février 2017. La grandeur d’un peuple se mesure dans ses capacités à surmonter les épreuves. Les communautés acadiennes de la Péninsule acadienne et de Kent ont fait la plus belle démonstration de ce qu’on appelle la solidarité, l’entre-aide et la résilience lors des tristes événements entourant la crise du verglas subie dernièrement. En ce faisant, elles ont su vivre à fond la devise acadienne comme quoi « l’union fait la force ».

Un proverbe dit « qu’à toute chose malheur est bon ». On doit donc profiter au maximum des enseignements que cette crise nous a permis. C’est pourquoi la Société de l’Acadie du Nouveau-Brunswick (SANB) annonce aujourd’hui son soutien enthousiaste à l’initiative citoyenne réclamant une Commission d’enquête publique indépendante sur tout ce qui entoure la crise du verglas. « Autant que les communautés et les municipalités acadiennes ont su plutôt bien s’organiser avec grandeur pour faire face aux éléments de cette crise du verglas, autant le gouvernement provincial doit mettre la même envergure et la même intensité à comprendre en profondeur toutes les composantes et cette crise. Seule une Commission d’enquête indépendante sur le verglas, telle que réclamée par les citoyens Roger Saint-Pierre et Jimmy Lanteigne et plusieurs autres signataires de leur pétition, pourra satisfaire pleinement les attentes de la population pour mieux comprendre globalement la portée de cette crise », déclare Kevin Arseneau, président de la SANB. Une lettre sera envoyée au Premier ministre réclamant une telle Commission publique d’enquête indépendante.

Par la présente, nous encourageons le maximum de nos membres, comme les non-membres, à signer la pétition citoyenne actuellement en circulation pour réclamer une telle Commission d’enquête publique indépendante sur Facebook, voir « Centre d’aide aux DSL »

En faisant une telle demande, ce n’est pas porter un jugement ni positif ni négatif sur les agissements du gouvernement ou encore sur Énergie Nouveau-Brunswick lors de cette crise.  « Nous tenons surtout à plaidoyer que toutes les conditions objectives d’enquête sur cette crise soient maximisées afin que l’enquête soit complète, et les recommandations de cette Commission soient suffisamment exhaustives et justes pour que l’on puisse à l’avenir mieux faire face à de telles crises, et d’autres crises il y aura » d’ajouter le président de la SANB, Kevin Arseneau.

-30-

 

Pour renseignements :

Ali CHAISSON, dg

SANB

(506)-543-2173