Chargement...

Actualités

La SANB se dit déçue du rapport du Comité permanent des soins de santé

by sanb|22 novembre 2011

La SANB se dit déçue du rapport du Comité permanent des soins de santé

Le président de la Société de l’Acadie du Nouveau-Brunswick (SANB), M. Jean-Marie Nadeau, aurait apprécié que les membres du Comité permanent des soins de santé de l’Assemblée législative donnent plus de pouvoir aux nouveaux élus des Régies de la santé de la province.
Dans son rapport dévoilé lundi, les membres du Comité permanent ont manqué une belle occasion de redonner aux communautés acadienne et anglophone de la province, un plein droit de gestion communautaire dans le domaine des soins de santé, selon M. Nadeau.
«Nous avions recommandé que neuf des 15 membres des conseils d’administration soient élus au lieu de huit, ce qui aurait donné une plus forte majorité. De surcroît, si un élu démissionne, c’est la Ministre qui va lui nommer un successeur. C’est également la Ministre qui va nommer la présidence. On pourrait se retrouver rapidement avec une majorité de personnes nommées par le gouvernement au sein des conseils d’administration.»
«Nous avions également recommandé que la Ministre consulte les élus sur les nominations ministérielles, ce qui n’a également pas été retenu. C’est d’autant plus frustrant que le rapport du comité bipartite est unanime. Donc, autant les libéraux que les progressistes conservateurs n’ont pas cru opportun de donner un pouvoir accru aux élus. Je crains que ces derniers soient catégorisés comme des figurants», a conclu M. Nadeau.