Chargement...

Actualités

La SANB provinciale se dissocie des propos tenus par le Président de sa section Poite-aux-Père.

by sanb|1 novembre 2012

 La SANB provinciale se dissocie des propos tenus par le Président de sa section Pointe-aux-Père.

Moncton, le jeudi 1er novembre 2012 – La Société de l’Acadie du Nouveau-Brunswick provinciale se dissocie des positions émises par le président de sa section locale Pointe-aux-Pères, Roger F. Cormier, dans les dossiers de la Campagne de l’Arbre de l’espoir et de la santé en français.

Aux dires du président de la SANB, Jean-Marie Nadeau, les différentes sections locales de la SANB à travers la province sont autonomes et ont droit à leur position, mais pour autant qu’elle respecte le mandat clair de défendre et de promouvoir les droits et acquis de la population acadienne et francophone de la province. Or, selon M. Nadeau, la section Pointe-aux-Pères, et plus particulièrement son président, Roger F. Cormier, prend des tangentes qui ne sont pas constructives et favorables à l’épanouissement de la communauté acadienne.

«Dans le dossier de la Campagne de financement de l’Arbre de l’espoir, le président de la section Pointe-aux-Pères, M. Cormier, a présenté une motion lors de la réunion statutaire du conseil d’administration du 20 octobre dernier. Or, aucun des membres du conseil d’administration n’a cru bon d’appuyer la résolution et elle n’a donc pas été discutée, ce qui est un message extrêmement clair de la part des membres du conseil d’administration.»

«Pour ce qui est des propos tenus au cours des derniers jours par M. Cormier au sujet de la santé en français dans la province, ils ne représentent pas les discussions au sein du conseil d’administration de la SANB provinciale. De tels propos ne font pas avancer la cause que nous menons vers une égalité réelle des deux communautés de langue officielle dans la province», a assuré M. Nadeau.

Ce dernier a communiqué avec la section Pointe-aux-Pères, hier, afin de demander une rencontre le plus rapidement possible, pour discuter de la situation inhabituelle dans laquelle se trouvent les deux instances.