Chargement...

Actualités

La SANB extrêmement déçue de la lenteur du Groupe Irving.

by sanb|7 novembre 2012

La SANB extrêmement déçue de la lenteur du Groupe Irving.         

La Société de l’Acadie est extrêmement déçue de la lenteur avec laquelle le groupe médiatique Irving gère la lettre de leaders acadiens qui veulent interpeller la communauté anglophone pour un dialogue franc et constructif sur la question linguistique dans la province.

Petit-Rocher, le 7 novembre 2012- Le président de la SANB, Jean-Marie Nadeau, espère que le groupe Irving décidera finalement de publier la lettre de leaders acadiens dans ses journaux, comme l’a fait l’Acadie NOUVELLE, dans ses pages de l’édition de mardi dernier.

«Nous espérons fortement que ce n’est qu’un délai et pas une fin de non-recevoir. Car s’il nous est impossible d’avoir un dialogue avec les anglophones via les journaux Irving, nous faisons face à un grave problème démocratique dans cette province. Et de surcroît, cela confirmerait que le monopole du groupe Irving n’est pas sain dans cette province», estime M. Nadeau.

La SANB croit également que le gouvernement de David Alward a un rôle à jouer dans la partie d’échecs qui se joue actuellement sur le dos des Acadiens et des francophones.

«Le premier ministre doit défendre bec et ongle le bilinguisme dans la province et la dualité dans les dossiers de la santé et de l’éducation, notamment. Nous sommes en droit de nous attendre à ce qu’il démontre un leadership fort. Il peut et doit jouer un rôle de rassembleur. Mais pour ce faire, il doit refaire un acte de foi envers le bilinguisme dans notre province», ajoute M. Nadeau.