Chargement...

Actualités

La SANB déplore l’inaction gouvernementale dans le renforcement de la l’article 30 de la Loi sur les langues officielles

by sanb|2 mars 2016

PETIT-ROCHER, le 2 mars 2016 –  La Société de l’Acadie du Nouveau-Brunswick (SANB) déplore l’inaction du gouvernement actuel et de ceux qui l’ont précédé depuis 2006, dans le renforcement de l’article 30 de la Loi sur les langues officielles.  

    « À plusieurs reprises, la SANB a discuté avec les membres du gouvernement de l’application de cet article auprès des entreprises tierces qui offrent des services à la population de la province, de dire Jeanne d’Arc Gaudet, présidente de l’organisme.  Comment faire pour que les gouvernements puissent s’acquitter de leurs obligations et faire respecter les droits de la minorité linguistique dans la seule province officiellement bilingue? »

   Suite à une récente enquête sur les services de sécurité, la Commissaire aux langues officielles, Katherine d’Entremont souligne qu’après une de ses enquêtes en 2006, le bureau du premier ministre avait envoyé une directive à tous les ministres et sous-ministres.  Il leur demandait d’inclure une clause portant sur les obligations linguistiques dans tous les contrats de service de leurs ministères et des entreprises de sécurité privée.

C’est une demande que Madame d’Entremont reprend à son compte aujourd’hui. Elle a constaté que la directive de 2006 n’était pas suivie. Elle a découvert un appel d’offres émis par le gouvernement en 2011 où le bilinguisme n’est pas exigé pour la plupart des agents de sécurité.

« Le gouvernement doit être très clair lorsqu’il signe des ententes avec des entreprises privées, d’ajouter Madame Gaudet. Il doit clairement indiquer à ses fournisseurs privés de services que le non-respect des obligations linguistiques peut entraîner la fin du contrat.  Il faudrait réaliser une fois pour toute que nos deux langues officielles ont un statut d’égalité au Nouveau-Brunswick et par conséquent, les services en français et en anglais doivent être de même qualité. »

 

Pour plus d’information communiquer avec :Jeanne d’Arc Gaudet au 506-383-7111
ou Philippe Beaulieu au 875-2196

 

   La Société de l’Acadie du Nouveau-Brunswick est un organisme provincial voué à la défense et à la promotion des droits et des intérêts de la communauté acadienne du Nouveau-Brunswick