Chargement...

Actualités

La SANB ambivalente à l’égard de la nomination de Raymond Théberge au poste de commissaire aux langues officielles du Canada

by sanb|23 novembre 2017

Petit-Rocher, le 23 novembre 2017 – La SANB apprend aujourd’hui que Raymond Théberge, recteur et vice-chancelier de l’Université de Moncton, sera bientôt nommé au poste de commissaire aux langues officielles du Canada. La Société accueille cette nouvelle avec des sentiments partagés.

Bien que Monsieur Théberge semble, de par son cursus, être un candidat intéressant pour le poste de commissaire, plusieurs questions se posent toujours quant au processus qui a mené à sa nomination.

Vu l’importance de ce poste pour l’ensemble de la francophonie canadienne, il est primordial que le processus de sélection soit mené de façon transparente, et ce, en concertation avec l’ensemble des organismes porte-paroles et des partis politiques d’opposition directement concernés par cette nomination. D’ailleurs, le respect d’un processus de sélection transparent est d’autant plus important compte tenu de la nomination bâclée de Madame Meilleur au printemps dernier.

« Nous en sommes rendus à une croisée des chemins quant à l’évolution et la modernisation de la Loi sur les langues officielles. Si nous sommes à progresser en tant que société de langue française en Amérique, le nouveau commissaire se doit d’être non seulement un féroce chien de garde, mais également un grand promoteur de la francophonie canadienne », a déclaré M. Couturier, président par intérim de la SANB. « Vu sa vaste expérience au sein de divers organismes d’un bout à l’autre du Canada français, nous espérons que Monsieur Théberge saura exercer ce nouveau poste avec une sensibilité particulière pour les réalités des Acadiens et des Acadiennes du Nouveau-Brunswick et de partout autour du pays. Maintenant, il ne reste qu’à voir si Monsieur Théberge aura la vision et les convictions nécessaires pour aider la francophonie canadienne à atteindre son plein potentiel en cette ère d’évolution et de mouvance constantes; si oui, il aura la chance de le prouver lors de sa comparution devant les comités parlementaires », a conclu M. Couturier.

-30-

Pour de plus amples renseignements ou pour obtenir une entrevue :

M. Éric Dow, Responsable des communications et des relations publiques
communications@sanb.ca — Téléphone portable : (506) 878-0948

M. Ali Chaisson, Directeur général
dg@sanb.ca — Bureau : (506) 783-4205