Chargement...

Actualités

Jeux de la Francophonie 2021 à Sherbrooke : Le fédéral doit demeurer consistant

by sanb|14 février 2019

Lors d’une mêlée de presse mercredi à Québec, la ministre québécoise de la Francophonie, Mme Nadine Girault, a indiqué que le gouvernement Legault est prêt à investir 17 millions $ pour la tenue potentielle des Jeux de la francophonie en 2021 à Sherbrooke.

La Ville de Sherbrooke s’est déjà engagée à investir 5,5 millions $ pour la tenue des Jeux. La ministre fédérale du Développement international, Mme Marie-Claude Bibeau, a réaffirmé pour sa part lundi que le Canada paierait 50 % de la facture. Le montant total pour la tenue de ces jeux n’est pas encore connu.

« Si Québec réussit là où Fredericton n’a pas pu en ce qui concerne la tenue des Jeux de la Francophonie, je serai la première personne à leur en féliciter », a affirmé monsieur Robert Melanson, président de la SANB.

« Toutefois, il est impératif que le gouvernement fédéral demeure consistant quant à son régime de financement. Si le gouvernement Trudeau offre un dollar de plus que le 50 % prévu par la loi, ce sera la confirmation de ce que la SANB affirme depuis quelques mois, soit que nous vivons dans un Canada à deux vitesses où les provinces plus fortunées sont capables de s’épanouir sur la scène internationale, alors que les provinces dites pauvres sont condamnées à une éternelle gestion de leur décroissance ».

« D’ailleurs, si le gouvernement fédéral accorde un financement supplémentaire à Québec lors d’une année électorale pour assurer la tenue des Jeux à Sherbrooke, ce sera perçu comme un décevant jeu électoraliste, compte tenu du nombre important de sièges fédéraux sur le territoire québécois », a conclu le président Melanson.

 

-30-

 

Pour de plus amples renseignements :

 

Éric Dow, Responsable des communications et des relations publiques

communications@sanb.ca  Téléphone portable : (506) 878-0948