Chargement...

Actualités

Gestion des institutions, plus de démocratie demandée

by sanb|25 novembre 2014

Gestion des institutions, plus de démocratie demandée         

PETIT-ROCHER, le 25 novembre 2014 – La Société de l’Acadie du Nouveau-Brunswick (SANB) estime que la communauté acadienne et francophone doit pouvoir gérer ses institutions, notamment en santé et en éducation, tel que les tribunaux l’ont reconnu au fil des ans.

En ce sens, la SANB appuie Égalité santé en français qui exige une plus grande démocratisation dans la gestion des soins de santé en permettant l’élection de l’ensemble des membres de la communauté francophone du Réseau de santé Vitalité. La SANB tient à préciser que ce processus s’applique également au domaine de l’éducation.

«Il faut renforcer notre pouvoir de gestion au sein de nos institutions afin de s’assurer que les membres élus des conseils d’administration aient suffisamment de latitude pour prendre des décisions éclairées. Ainsi, ces décisions pourront prendre en compte les besoins et intérêts de la communauté plutôt que de subir celles dictées par les preneurs de décision publics. C’est une requête maintes fois répétée par la communauté acadienne », a affirmé la présidente de la SANB, Jeanne d’Arc Gaudet.