Chargement...

Actualités

Foyers de soins francophones pour les aînés de la capital nationale

by sanb|28 mai 2014

Foyers de soins francophones pour les aînés de la capital nationale

La  SANB demande au gouvernement de bouger

Petit-Rocher, N.-B. – le 28 mai 2014 – La Société de l’Acadie du Nouveau-Brunswick donne un appui sans équivoque à  l’Association des aînés de la région de la Capitale (AARC) dans sa quête pour que les instances gouvernementales provinciales décident d’octroyer un foyer de soins pour les francophones de la communauté de Fredericton.

La présidente de la SANB, Mme Jeanne d’Arc Gaudet, estime que le gouvernement provincial doit montrer l’exemple dans le traitement des aînés francophones dans la seule province officiellement bilingue au pays.

«Cela fait plus de trois ans que l’AARC multiplie les démarches auprès des différents fonctionnaires et ministres pour faire avancer ce dossier qui n’aboutit pas. Je crois que l’Association est en droit d’obtenir une réponse de la part du gouvernement». « Les personnes aînées francophones vivant en contexte anglodominant à Fredericton ne peuvent-elles pas au moins s’attendre à vivre et être soignées dans leur langue dans un foyer de soin? » ajoute Mme Gaudet.

Pour la SANB, la situation des foyers de soins francophones pour les aînés est une priorité et c’est pourquoi nous appuyons les démarches de l’organisme porte-parole provincial, l’Association francophone des aînés du Nouveau-Brunswick.

«Ce dossier traîne depuis trop longtemps. Le gouvernement provincial devrait répondre à cette demande incessante de la part de la communauté acadienne. Nous croyons que tous les partis politiques provinciaux devraient se prononcer sur le sujet», mentionne Mme Gaudet.