Chargement...

Actualités

Demande de renvoi immédiat de la Commissaire aux langues officielles : la SANB s’oppose

by sanb|27 juillet 2015

Demande de renvoi immédiat de la Commissaire aux langues officielles :

La SANB s’oppose  

PETIT-ROCHER, le 27 juillet 2015 – La Société de l’Acadie du Nouveau-Brunswick (SANB) s’oppose à la demande d’un groupe de renvoyer la Commissaire aux langues officielles du Nouveau-Brunswick.

Le groupe « Bilingualism and Duality in New Brunswick », dans une lettre envoyée au premier ministre Brian Gallant, demande la démission de la commissaire aux langues officielles Katherine d’Entremont. Le groupe affirme que madame d’Entremont a fait preuve d’un manque de compréhension à l’égard de la majorité anglophone du Nouveau-Brunswick dans son dernier rapport annuel, notamment dans le rappel qu’elle a émis à la Ville de Miramichi d’offrir ses arrêtés municipaux ainsi que ses procès-verbaux en français et en anglais.

Jeanne d’Arc Gaudet, présidente de la SANB a ainsi déclaré que « cette demande n’est pas fondée puisque madame d’Entremont ne faisait que rappeler la loi qui s’applique au Nouveau-Brunswick en ce qui concerne les langues officielles. Il s’agit encore une fois d’un manque de sensibilisation et d’explication quant à la Loi sur les langues officielles qui régit le Nouveau-Brunswick. Il est important que tous les Acadiens et toutes les Acadiennes, dans leur vie de tous les jours, réfutent les mythes et les idées préconçues autour des langues officielles au Nouveau-Brunswick. »