Chargement...

Actualités

Augmentation des frais pour les places subventionnées en foyer de soin : la SANB s’oppose

by sanb|23 mars 2015

Augmentation des frais pour les places subventionnées en foyer de soin : 

La SANB s’oppose

PETIT-ROCHER, le 23 mars 2015 – La Société de l’Acadie du Nouveau-Brunswick (SANB) réagit aux déclarations du gouvernement quant aux réductions budgétaires.

En effet, dans le cadre de la révision stratégique des programmes par le gouvernement, qui vise à réduire la dette de la province, le gouvernement s’est prononcé sur certains points. Un de ceux-ci est d’augmenter les frais, pour certains aînés et aînées, des places subventionnées en foyer de soins. D’après ce que le gouvernement a avancé samedi 21 mars, cela permettrait de pallier en partie au gel des dépenses au ministère du Développement social.

Jean-Luc Bélanger, directeur général de l’Association francophone des aînés du Nouveau-Brunswick (AFANB), rappelle que cette proposition a déjà été mise en œuvre dans les années 1990. Or, cette mesure n’a pas été maintenue, car elle avait forcé les aînés et les aînées à renoncer à une grande partie de leurs biens. Il ajoute que la pension de vieillesse n’est pas si élevée, surtout lorsqu’elle est comparée avec le coût de la vie.

Jeanne d’Arc Gaudet, présidente de la SANB a ainsi déclaré que « l’on reconnait toujours la valeur d’une société par le traitement réservé aux aînés et aux aînées. C’est pourquoi nous demandons au gouvernement de revenir sur sa réflexion concernant une hausse du prix des places subventionnées en foyers de soin. Il y a peu de chances que cette proposition ait été faite lors des séances de consultations publiques à travers la province. Nous demandons également à ce que le gouvernement permette une offre de services complète en termes linguistiques dans les foyers de soins de la province. Cela permettra aux aînées et aînés francophones de pouvoir pleinement communiquer dans leur langue au sein des foyers et de s’y sentir en sécurité. »