Chargement...

Actualités

Assemblée Générale annuelle de la SANB.

by sanb|23 mai 2013

Assemblée Générale annuelle de la SANB. 

Démographie, alphabétisation et équité entre les hommes et les femmes sont au menu

C’est sous le thème « L’Acadie face à une démographie changeante » que se tiendra la 40e assemblée générale annuelle de la Société de l’Acadie du Nouveau-Brunswick, les 8 et 9 juin, à Shippagan.

À l’occasion de son 40e anniversaire, les membres de la SANB feront un retour aux sources, à Shippagan, où a eu lieu la réunion de fondation de l’organisme en 1973. Et tout comme il y a quarante ans, c’est une personnalité bien connue de la région hôtesse, M. Gastien Godin, qui présidera la réunion d’affaires.

« Disons que nous avons une fin de semaine particulièrement remplie. Une rencontre du Forum de concertation des organismes acadiens aura lieu le jeudi soir et le vendredi. Le Forum citoyen se réunira le vendredi soir, sous le thème de l’éducation. Nous prévoyons des ateliers sur l’alphabétisation et la participation citoyenne durant l’assemblée générale annuelle, le samedi », explique d’entrée de jeu le président de la SANB, Jean-Marie Nadeau.

Plusieurs propositions de modifications au Règlement général seront présentées le dimanche matin. « Au cours de la dernière année, un comité nommé par le conseil d’administration a travaillé sur des propositions afin de viser l’équilibre entre les hommes et les femmes dans toutes les instances de l’organisme. Ce dossier a été l’une des priorités durant la dernière année », a ajouté M. Nadeau.

Un autre dossier qui a été au cœur du travail effectué par un comité de l’organisme, la participation citoyenne, sera également débattu durant les assises. M. Bernard Richard sera l’orateur invité lors du banquet du 40e, le samedi soir. Il nous parlera de l’Acadie face à une démographie changeante.

Dimanche, les membres auront à choisir certains membres du conseil d’administration, dont la présidence, à la suite du départ annoncé de M. Jean-Marie Nadeau, qui occupe ce poste depuis près de cinq ans.