Chargement...

Actualités

Allocution du 15 août du président de la SANB

by sanb|15 août 2018

Tracadie, le 15 août 2018 – Mesdames et messieurs, je ne peux pas exprimer à quel point je suis heureux de me trouver ici avec vous dans la Péninsule acadienne pour souligner notre fête nationale.

Depuis le 16 juin 2018, je me trouve à la tête de la SANB. Comme vous le savez, la SANB est voué à la défense et à la promotion des droits et des intérêts de la communauté acadienne et francophone de la province. À la SANB, nous nous préoccupons énormément de l’avenir des Acadiens et des Acadiennes du Nouveau-Brunswick ; de leur bien-être économique et social, de leur capacité de s’épanouir au sein de leur communauté, du respect de leurs droits linguistiques, mais également de leur sentiment d’appartenance à une culture dont la résilience et la spécificité se doivent d’être reflétées dans tout aspect de notre société. À la SANB, c’est notre devoir de revendiquer auprès des pouvoirs politiques de notre province et de notre pays un sort meilleur pour toutes les Acadiennes et les Acadiens.

Le 15 août c’est une journée pour s’unir, pour s’aimer, pour célébrer dans l’unicité nos accomplissements et nos succès et les choses qui nous rassemblent. C’est l’occasion de célébrer tous ensemble qui nous sommes ; de célébrer notre nation avec dynamisme et enthousiasme. C’est une journée de réflexion sur notre passée, qui lui est garant de notre avenir. En cette journée de célébration, il faut oublier ce qui nous divise pour mettre l’accent sur les choses qui nous unissent, qui sont d’ailleurs bien plus nombreuses que les choses nous séparent. Aujourd’hui, nous oublions nos différences d’opinions et nos divergences politiques pour célébrer ensemble notre nation acadienne.

Une fois par an, nous avons une journée pour fêter. Il reste donc 364 jours pour poser des actions politiques, et ce de façon quotidienne. Quand une nation n’a pas de territoire défini ni d’institutions parlementaires propres à sa gouvernance, il faut que chacun d’entre nous reste vigilant pendant le reste de l’année pour protéger les legs que nous ont laissés nos ancêtres ; les acquis d’aujourd’hui. Pour ce faire, la communauté doit demeurer au cœur de notre projet de société. Il faut qu’on appuie nos institutions communautaires, culturelles et artistiques lorsqu’ils en ont besoin. Il faut demeurer informer sur notre politique provinciale et tenir nos élus responsables de leurs actions. Il faut constamment rappeler aux décideurs de respecter la spécificité acadienne de notre province. Il faut chercher à comprendre les autres, tout en se tenant debout pour ses valeurs. Et surtout, il faut participer activement à la vie politique de notre province et voter pour des partis qui tiennent réellement à cœur l’épanouissement collectif de nos régions acadiennes.

Mais là, ça commence à sentir la revendication. Aujourd’hui, c’est une journée pour célébrer tout ce qu’il y a de meilleur de notre nation et de notre culture. Tant qu’il y aura une Acadienne ou un Acadien debout, l’Acadie sera forte.

Et sur ce, joyeux 15 août à tous et à toutes ! Vive l’Acadie !

Robert Melanson, président de la SANB