Chargement...

Actualités

À Grand-Sault, Moncton Nord et Quispamisis

by sanb|12 novembre 2009

À Grand-Sault, Moncton Nord et Quispamisis

La SANB appuie la construction de trois écoles francophones

Le président de la Société de l’Acadie du Nouveau-Brunswick, Jean-Marie Nadeau, a profité d’une rencontre avec des hauts fonctionnaires à Fredericton, cette semaine, pour leur signifier l’appui de l’organisme pour la construction de nouvelles écoles francophones dans les régions de Grand-Sault, Moncton Nord et Quispamsis.

« Lors d’une rencontre avec le ministre Hédard Albert et des hauts fonctionnaires du bureau du premier ministre, nous avons discuté de la problématique des élèves francophones, ou d’ayants droit, qui ne peuvent s’inscrire dans une école francophone dans certains endroits de la province. Le phénomène est plutôt criant à Grand-Sault, Moncton Nord et Quispamsis. Fredericton est au courant de la situation et j’ai senti qu’ils étaient sensibles à cette question. »

« Actuellement, le processus suit son cours. À Grand-Sault et Moncton Nord, la construction d’une nouvelle école francophone serait la priorité numéro un de leur district respectif alors qu’elle serait la deuxième sur la liste pour Quispamsis », a fait savoir le président de la SANB.

M. Nadeau a ajouté que l’absence d’une école francophone ou d’espace adéquat dans celles qui existent, sont une source d’assimilation importante. « Nous devons faire tout en notre possible pour assurer un accès à des institutions scolaires francophones adéquates là où il y a un besoin », a insisté ce dernier.

Pour ce qui est du dossier de la demande de renvoi en Cour d’appel de la poursuite d’Égalité santé en français, on nous a garanti qu’une lettre nous serait envoyée d’ici une dizaine de jours.